s'insrcire: Article | Commentaires

Phytothérapie : une médecine douce remboursée par les assurances santé ?

0 commentaires

La phytothérapie est une médecine douce alternative qui n’est pas toujours reconnue à sa juste valeur par certains assureurs, alors que d’autre la rembourse. Explications.

Il existe plusieurs types d’approches et de méthodes thérapeutiques telles que la médecine traditionnelle, la médecine douce, la médecine naturelle, etc. Ce type de médecine se développe souvent en complément ou en alternative à la médecine conventionnelle. On peut donc très bien se soigner avec des médecines non-conventionnelles tout en prenant les médicaments prescrits par la médecine classique.

capsule-229306_640

Faisons un point sur la phytothérapie qui est une des approches de traitement de la médecine non-conventionnelle. La phytothérapie n’utilise que certaines parties des plantes médicinales telles que la tige, la feuille, la fleur ou les racines, en les travaillant pour obtenir des infusions, des lotions ou des gélules.

En principe, la phytothérapie soulage les symptômes digestifs ou circulatoires, elle soigne à titre préventif et curatif. La phytothérapie est également utile dans les cas d’anxiété pour calmer, détendre ou reposer l’organisme à l’aide des tisanes ou gélules. Il faut reconnaître que c’est en tisane que la phytothérapie est la plus efficace.

Quoi que très en vogue en ce moment et connue depuis la nuit des temps, ses effets ne sont pourtant pas reconnus à leur juste valeur par les assurances.

Phytothérapie et mutuelle santé

Considérée comme une médecine non conventionnelle, la phytothérapie n’est donc pas une médecine prise en charge par l’Assurance maladie.

Toutefois face à son succès notamment auprès des séniors, de plus en plus d’assurances santé remboursent la phytothérapie. Ce sont en général les frais issus d’une prescription médicale et/ou paramédicale, qui sont le plus facilement remboursés. Dans la majorité des contrats de mutuelle santé, cela se passe sous forme de forfait annuel (plus d’informations ici sur comment bien choisir son assureur : http://www.assurances.com).

Renseignez-vous bien afin de savoir à quelle hauteur vous pouvez vous faire rembourser vos actes de soins en phytothérapie. Il est notamment judicieux de choisir une bonne assurance retraite qui vous remboursera vos soins de phytothérapie mais aussi de nutrithérapie et de thermalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *